BIENNALE INTERNATIONALE
DU 02 AU 26 NOVEMBRE 2017

MIQUEL DEWEVER-PLANA

D'UNE RIVE À L'AUTRE

du 20 novembre au 26 janvier

 

L’exposition est itinérante le long des fleuves Maroni et Oyapock

Les dates seront annoncées début novembre

 

 

 

 

À 7000 kilomètres de Paris, sur une terre guyanaise qui porte les exploits européens de la conquête spatiale, se joue dans un silence assourdissant un drame récurrent : des Amérindiens, adolescents pour la plupart, se donnent la mort. Cette situation est la réplique d’un vieux problème de l’histoire du monde : celui de la « rencontre » profondément inégale d’une société forte avec une société affaiblie, « rencontre » qui implique un incessant passage « d'une rive à l'autre » pour ceux qui la vivent de près. Pour évoquer cela, Miquel Dewever-Plana fait appel aux disciplines qui caractérisent son travail depuis toujours : la photographie et le témoignage.

 

D’origine catalane, Miquel Dewever-Plana est membre de l'Agence VU pendant 15 ans, jusqu’en 2016. Depuis, il est représenté par « L'Agence à Paris ». Il travaille depuis plus de 20 ans en Amérique latine, en particulier au Guatemala et au Mexique. Auteur de 5 livres : MAYAS (2002) ; La vérité sous la terre (2006) ; Hach winik (2009) ; Alma (2012) et L'autre guerre (2012), il célébrera la sortie de l’ouvrage éponyme « D’une Rive à l’Autre » pendant les Rencontres Photographiques de Guyane.

De nombreuses distinctions sont venues saluer la qualité exceptionnelle de son travail et sa portée profondément humaine : il reçoit ainsi le Prix « Journalisme et Droits de l'Homme » pour son travail sur le génocide maya en 2008. En 2010, il obtient le « Getty Images Grant for Editorial Photography » (New York) pour poursuivre son travail d'investigation sur la violence urbaine au Guatemala. En 2012, avec Isabelle Fougère, il réalise le webdocumentaire « Alma, une enfant de la violence » qui sera récompensé par de nombreux prix internationaux, dont l'IDFA d'Amsterdam, le 1er prix du World Press Photo 2013 et le Visa d'Or 2013 France24- RFI.

Cette même année, lui est décerné le prix « Joan Alsina pour les droits de l'Homme » par la Maison d'Amérique Latine de Catalogne et le ministre de la Culture du gouvernement catalan.

C’est également en 2013 qu’il vient pour la première fois dans notre région équinoxiale, pour être exposé aux Rencontres Photographiques de Guyane. Lors de ce voyage, l’idée d’un projet photographique sur place germe, et prend forme pendant quatre années, jusqu’à aboutir à « D’une rive à l’autre ». Le photographe développe actuellement d’autres projets : l'un en Bolivie donnera lieu à un livre fin 2018. Le second, à Mayotte et La Réunion, prendra la forme d’une websérie.

 

Envoi du formulaire...

Le serveur a rencontré une erreur.

A bientôt

Tous droits réservés La Tête dans les Images 2017